BILAN DE LA 1ERE ÉDITION DE BIENTÔT SUR NOS ÉCRANS

LA TÉLÉ A ENCORE DE L’AVENIR, MAIS ON IGNORE CE QU’ELLE SERA DANS DEUX ANS…

Montréal, 6 mai 2014 – La première édition de la conférence-événement Bientôt sur nos écrans, tenue 1er et 2 mai à Montréal, a permis de faire un véritable tour d’horizon des dernières tendances et innovations en matière de contenu-écrans au niveau international.

Plus de 250 personnes ont pu apprécier, au travers des conférences, causeries de prestige, panels, discussions et présentations de projets, tout ce qui touche les nouvelles formes de création, production et exploitation de contenus sur les divers écrans qui nous entourent (télé, web, téléphone, tablette, etc.).

Capture-d’écran-2014-05-14-à-14.56.25

Les propos des conférenciers, dont une quinzaine provenait de l’extérieur du Québec, ont fourni des éléments concrets aux participants afin de mieux comprendre l’ensemble des phénomènes qui affectent les modèles d’affaires et d’industrie dans le secteur des médias. On peut en conclure que le contenu audiovisuel, racontant une histoire et offrant un contenu pertinent, a encore de l’avenir. Mais bien malin qui saurait prédire quelles seront les formes de diffusion et distribution à la mode d’ici deux ans.

Parmi les conférenciers, rappelons la présence d’Eric Anderson de Samsung Electronics America, Jason Ford de Red Bull Media House, JC Cangilla de Yahoo!, Tessa Sproule de CBC, Dave Brown de YouTube, Michael Hirsh de DHX Media et de deux producteurs expérimentés faisant carrière à Hollywood, Jeff King et Ken Topolsky. Sans oublier, les interventions remarquées de vedettes montréalaises des médias et des technologies : Andy Nulman de Just for Laughs et Alexandre Taillefer de XPND Capital.

 

Capture-d’écran-2014-05-14-à-13.50.57

« Nos objectifs étaient d’offrir, pour la première fois à Montréal, un éventail d’expertises au niveau international qui permettent de faire le tour des dernières tendances et innovations en matière de contenus-écrans, de préciser Gilbert Ouellette, président du Groupe Évolumédia et producteur exécutif de Bientôt sur nos écrans. À la lumière des nombreux commentaires recueillis, nous croyons avoir relevé le pari et nous sommes déjà à planifier le programme pour la prochaine édition. »

Les 3 projets retenus au Défi Pitch

Bientôt sur nos écrans a été également l’occasion de mettre en valeur plusieurs projets de contenu destinés au web et autres plateformes de diffusion dans le cadre de l’Espace Pitch. Parmi ceux-ci, Heroes of the North (Christian Viel, créateur/producteur), Élection primaire (Étienne Cantin, producteur et Alexandre Gauthier, réalisateur) et #Seule#encore (Bachir Bensaddek, auteur/réalisateur et Brigitte Germain, productrice), ont été sélectionnés pour être présentés devant l’ensemble des participants, lors du Défi Pitch, et commentés en direct par deux professionnels de la programmation sur le web, Nicholas Vachon de Bell Média et Audrey Pacart ex Tout.tv.

Un soutien de nombreuses organisations

Bientôt sur nos écrans a pu compter sur le soutien de nombreux partenaires financiers, associatifs, médiatiques et des services. Nous tenons à remercier : Fonds des médias du Canada, Ville de Montréal, Secrétariat à la région métropolitaine, Fonds Bell, Canada Media Production Association, SODEC, Bureau du cinéma et de la télévision du Québec, Interactive Ontario, Regroupement des producteurs multimédia, Académie canadienne du cinéma et de la télévision, Canadian Media Production Association, Alliance des producteurs francophones du Canada, Femmes cinéma, télévision et nouveaux médias, Association des agences de publicité du Québec, Independent Web Series Creators of Canada, CTVM, TabTimes, Synchronicity communication, Wink Stratégies, Techni-Logique, Premiere Suites, Comedy Pro et Annexe Communications.

À propos du Printemps numérique 

Bientôt sur nos écrans s’inscrit dans le cadre du Printemps numérique qui est une initiative de la Conférence régionale des élus (CRÉ) de Montréal en partenariat avec une trentaine d’organisations issues des milieux créatifs ou intéressées par les arts numériques. La première édition du Printemps numérique se déroule de la mi-mars à la mi-juin 2014. En connectant science, industrie et art, elle met de l’avant l’effervescence de la créativité numérique montréalaise.